Empêcher, ou tout au moins retarder l'effraction est la tâche d'un bon verrouillage. La première barrière que les cambrioleurs vont rencontrer sera votre serrure. Celle-ci doit pouvoir résister à leurs assauts. S'ils ne sont pas rentrés en 5 à 10 minutes maximum, ils font demi-tour. Rendez leur la tâche moins facile en renforçant vos accès en améliorant leur résistance à l'effraction.

Un bon verrouillage, une bonne porte, des châssis solides, une quincaillerie adaptée, en métal robuste, des renforts de charnières, des cylindres renforcés et protégés, des garnitures blindées, sont autant de choses qu'un bon concepteur doit regarder et vous conseiller.

 

 

Envisager l'installation d'un système d'alarme sur une maison équipée de portes « en carton » n'a pas de sens ; ce sont les mesures de protection mécanique.

Demandez à un de nos concepteurs agréés de réaliser votre analyse de risque et de vous conseiller dans les mesures de protections mécaniques utiles et indispensables. Une maison n'est pas l'autre, votre organisation n'est pas celle de votre voisin. Ces protections doivent être les moins contraignantes possibles au quotidien, sans quoi vous ne les utiliserez pas.

Dans l'optique d'une installation de qualité, il est indispensable de concevoir les solutions de verrouillage pour obtenir la meilleure résistance à l'effraction tout en gardant la souplesse d'utilisation. Notre concepteur vous expliquera cela en étudiant les lieux lors de sa visite.

 

 

Votre analyse de risques OPA

Nous travaillons en collaboration avec la Serrurerie Pierre Clabots depuis plus de 20 ans. Notre expertise dans l'analyse et leur savoir faire dans l'exécution font de chacune de nos installations une référence.

Nous collaborons également avec AC Châssis dans le but de pouvoir parfois se passer d'un verrouillage supplémentaire par l'usage d'un châssis renforcé, de qualité.

 

 

Sur quoi porte le verrouillage ?

  • La porte d'entrée est la cible de 70% des effractions car la plupart du temps elle est simplement « claquée ».
  • La porte donnant sur le jardin, est la deuxième cible privilégiée, car elle est souvent à l'abri des regards.
  • Les châssis de fenêtres, enfin, souffrent également, car moins résistants à l'effraction.

Sur ces ouvrants, des serrures complémentaires peuvent être appliquées pour améliorer la résistance à l'effraction.

Toutes ces serrures sont actionnées par une clé dans un cylindre ; il convient donc que ce cylindre soit protégé et non dépassant, sans quoi il est vulnérable.

La porte de garage qui en fonction de sont état sert de porte d'entrée mais en tous cas bien souvent d'issue de secours ou de voie large pour sortir les objets plus volumineux, peut être verrouillée par une serrure complémentaire à clé. Ou bien, elle peut être modernisée et motorisée tout en étant actionnée uniquement par les télécommandes que vous conservez dans les véhicules absents, ou fermés à clé s'ils sont présents.

Il existe également des serrures complémentaires à placer sur les vélux, très vulnérables pour celui qui n'a pas peur de s'aventurer via la toiture.

Enfin, n'oubliez pas de fixer correctement les grilles de vos soupiraux.